L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

Archives de la catégorie ‘Intériorité’

Coups de coeur Beauté!

(suite…)

Publicités

Rien n’arrive pour rien

« Dans la vie, il n’y a ni amis, ni ennemis, mais uniquement des maitres. »
TIRÉ d’un Livre de Sagesse de Bouddha

Nous faisons tous l’expérience de situations où il est plus facile de pointer du doigt quelqu’un d’autre plutôt que de plonger en soi-même. La plupart du temps, nous fuyons l’introspection, l’examen de conscience et nous cherchons plutôt un coupable à l’extérieur de soi. On dirait que c’est l’instinct de survie qui prend le dessus. Ou plutôt le désir profond de fuir la culpabilité, de n’avoir pas bien choisi, d’avoir omis d’avoir fait de son mieux.

La fuite. C’est un réflexe un peu normal de protection de soi. Mais, en tant qu’adulte, il faut peut-être décider que c’est assez. Assez de faux-semblants. Assez d’avoir envie d’être parfait. Assez d’avoir peur d’être jugé. Assez de se raconter des histoires. De toute façon, fuir n’apporte rien, sinon un semblant de bien-être. On a l’impression d’être satisfait, pourtant, on envie les autres, on regarde derrière la clôture et on voudrait être partout, sauf là où est notre place. Du moins pour l’instant. Car, tant qu’on ne fait pas face à ce que l’on est, peut-on vraiment mériter ce que l’on a?

La satisfaction de soi, c’est un sentiment rafraichissant. C’est un beau parfum. Mais pour y arriver, il faut faire face et c’est un chemin ardu, souvent cahoteux et sombre. Mais quand on décide de le traverser et de se rendre au bout, alors on fait parfois des rencontres étonnantes qui nous apportent beaucoup de joies, des petites, comme des grandes. Car rien n’arrive pour rien. Tout ce que nous vivons nous apporte sa leçon. Suffit de l’accepter et d’en chercher la sagesse.

C’est quand on décide d’avancer, coute que coute, qu’on rencontre nos maitres. Et c’est alors qu’on apprend le gout de devenir plus, d’entrer en soi-même et de trouver ses faiblesses. D’avoir l’humilité de se regarder et de se reconnaitre comme on est, sans fioritures ni insistance. L’humilité. Il m’a fallu des années pour reconnaitre son sens non humiliant. Dans mon jeune âge, l’humilité était pour moi l’humiliation et je la fuyais allègrement. J’y étais comme allergique. Mes lectures, mais surtout mes maitres, m’ont appris que l’humilité est une grandeur d’âme. C’est l’altruisme, mais pas nécessairement le sacrifice. C’est le détachement, sans nécessairement la privation. C’est lorsque l’on ose se regarder en face qu’on en découvre toute la grandeur et la beauté. Mais c’est un travail quotidien. Comme jamais acquis pour les tempéraments déterminés. C’est comme une prise de conscience à renouveler constamment.

Dans ma vie, la leçon d’humilité a été la plus ardue, la plus laborieuse, la plus douloureuse à acquérir, mais sa maitrise absolue est encore en mouvement chez moi. J’ai fui l’humilité pendant beaucoup d’années. J’ai l’impression que sa maitrise me prendra autant d’années. Mais j’ai une bonne motivation: je sais aujourd’hui que tant et aussi longtemps que je fuirai ou refuserai l’humilité, la vie placera sur ma route encore et encore des personnes pour m’apprendre cette même leçon. Et tant et aussi longtemps que cette leçon ne sera pas maitrisée, elle se répétera. Encore et encore à l’infini.

kathleen brassard

Auteure thriller policier

Pour écrire un mot

L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

Ado 4v1

Rêver en marchant, accepter le changement.

Mots en Bulle

L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

crastinette & co

Chez Crastinette, procrastinez en toute liberté !

Actu Du Noir (Jean-Marc Laherrère)

« Quand j'ai finalement rattrapé Abraham Trahearne il était en train de boire des bières avec un bouledogue alcoolique nommé Fireball Roberts dans une taverne mal en point juste à la sortie de Sonoma, en Californie du Nord ; en train de vider le coeur d'une superbe journée de printemps. » James Crumley (Le dernier baiser)

Jeux de mots et d’images

Le blogue personnel de Clément Laberge

L'Écriturien

« Épouse le présent, ne te marie jamais avec le passé. »

Une liseuse & des polices

Quelles polices installer sur une liseuse ?

EmOtionS - Blog littéraire

Chroniques, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF, fiction...

Les Tribulations de Coco

Lecture, Running, Tricot mais pas que ...

Le fil rouge

Les livres qui font du bien

Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

lacavernedupolar.wordpress.com/

le blog des passionnés de polar

Les Mots clairs

Je vous aide à mieux écrire.

Julie les bons mots

Chroniqueuse, jeune auteur en herbe, Lifestyle et Toulousaine

Madame lit

Des livres québécois et d'ailleurs -Blogue littéraire

%d blogueurs aiment cette page :