L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

Archives de juin, 2017

Quel temps fait-il?

IMG_9639« Il est grand temps d’allumer les étoiles » (Guillaume Apolinaire)

Au Québec, la température c’est un peu notre étalon, c’est avec elle qu’on décide de sourire ou non, de chialer ou de se sentir content. Pourtant, nous n’avons aucun contrôle sur ces millimètres de pluie ou de neige. Alors, pourquoi s’y laisser manipuler? Depuis des dizaines d’années, j’ai décidé de ne plus me laisser influencer par la température, même si j’ai encore bien du plaisir – en bonne Québécoise que je suis – à déblatérer sur l’obligation de pelleter qui m’exaspère ou sur le fait que mon souper dehors sur le patio est compromis par cet orage inattendu.

Il est grand temps d’allumer les étoiles, disait Apolinaire. D’arrêter de gratter le bobo, de se complaire dans nos lamentations, dans nos innombrables critiques négatives sur tout. Il est grand temps d’oser regarder vers la lumière, vers l’infini, vers les étoiles. De sourire, de danser, de chanter et de rire. De s’ouvrir à l’autre, à demain, à toujours. Et j’ai comme l’idée que ce souffle de nouveauté nous permettra d’être mieux, d’être beaux, d’être plus!

Être content et heureux

Suffit le temps de la défaite, de l’ennui, du ressentiment. Et si on regardait vraiment vers la beauté! Il y aura toujours de mauvais bougres, des gens amers et jaloux, des pertes d’emplois, des échecs, des maladies et des départs autour de nous. Alors, pourquoi ne pas changer de rive et lorgner les gens heureux? Pourquoi ne pas voir le verre à moitié plein qui aspire à l’amplitude et au trop-plein? Pourquoi ne pas se lever avec le désir absolu de passer une belle journée? Pourquoi ne pas essayer de traverser vers le soleil? Pourquoi ne pas décider d’être content et heureux?

Mais qu’en est-il de ce concept: être content et heureux? Très bonne question. Chacun pourrait donner une réponse différente. Donc, reprenons la question. Pour moi, que veut dire: être content et heureux? Et voilà. Cessons de trouver des définitions au bienêtre et essayons simplement de choisir ce qui est mieux pour nous, ce qui nous attire, ce qui nous fait plaisir. Oui, ce qui nous fait plaisir. Parfois, j’ai l’impression que les gens ont carrément oublié la notion de plaisir. Ce n’est pas « avoir du fun », c’est se sentir en sérénité, d’avoir le sentiment d’être à la bonne place, avec les bonnes personnes. De n’avoir pas envie d’y changer quoi que ce soit.

La plénitude

Alors, si ces prérequis ne sont pas présents dans votre vie, il est temps de vous asseoir et de vous questionner. Car tout le monde a le droit d’être chez soi. C’est comme ça que je résume ce sentiment de plaisir. Avoir l’impression d’être chez soi, à la chaleur, en sécurité, en plénitude. La plénitude, Antidote m’en donne la définition suivante: « État de ce qui est dans sa totalité, dans son intégralité. » C’est tout à fait ça! ¸Être complet, là où il le faut, avec ceux qu’on aime, quand on le veut. Le bonheur. Pas obligatoirement à temps plein, mais il est nécessaire que ce soit dans la grande majorité de votre vie. Même si parfois on passe une mauvaise période, il faut que le bon temps revienne dans notre vie. Sinon, c’est notre vie qui est mauvaise et qu’on doit changer.

Je suis convaincue que tout le monde sait que j’ai raison. On connait tous la vérité de ce que j’écris maintenant. Au fond de soi, on connait la définition d’une bonne vie, et on sait très bien si la nôtre en est une ou non. Le plus difficile ce n’est pas de connaitre la vérité, c’est de la voir telle qu’elle est et de décider si elle nous convient ou non. Et ensuite, si notre vie nous déplait, il faut avoir le courage et la liberté de la changer. Personne ne peut le faire pour soi. Nous sommes les seuls artisans de notre vie. Il faut choisir de vivre. Et surtout, il faut choisir de bien vivre. C’est la seule et unique façon de réussir à donner. Se doter personnellement d’une belle vie. Pleine. Sereine. Satisfaisante.

Et si on allumait … les étoiles? Pour chacun et chacune de nous, tous les jours, avec amour. Sachons voir et regarder aux bons endroits. Là où la vie est belle, savoureuse et nouvelle. Libre de choisir…

Crédit image: Pixabay.

Note de l’auteur: Ce texte m’a été inspiré par la parole d’une jeune femme auteure du blogue Solange te parle. Je vous invite à l’écouter ici: [][] https://youtu.be/qEf-WzzRnGU

Publicités

Mes 12 meilleures lectures et pourquoi?

(Par ordre de découverte)

Lire est pour moi une besoin vital, une façon de ressentir la vie par toutes les perspectives possibles. Écrire est essentiel pour moi mais lire fait partie de mon quotidien. Quelques jours sans côtoyer un autre auteur me rend triste, assoiffée, incomplète. Lire fait partie de l’air que je respire. Lire est nécessaire à mon accomplissement et ma sérénité. Je vous partage donc mes plus grandes découvertes et mes lectures sacrées.

Bonheur d’occasion de Gabrielle ROY. À 17 ans, j’y ai reconnu ma classe sociale et j’y ai compris toute sa noblesse et sa grandeur.

Pieds nus dans l’aube de Félix LECLERC. Mon premier vrai contact avec la poésie et quelle poésie! On y ressent plus que des émotions, on y découvre bien davantage que des valeurs. On sent, on entend, on voit tout ce que Félix nous dévoile. Un maître pour tous les auteurs.

Shogun de James CLAVEL. Pour son exotisme, sa richesse, sa beauté, son authenticité. Pour ses valeurs d’honneur et de grand respect. Pour une belle découverte de l’histoire du Japon.

Jonathan Lévingston Le Goéland de Richard BACH. Pour sa grande liberté, autant dans l’écriture que dans le propos.

L’homme rapaillé de Gaston MIRON. Pour l’amour et le respect de l’Homme et du pays et sa grande beauté littéraire.

L’euguélionne de Louky BERSIANIK. Pour sa densité dans la vérité et son grand humour. Pour l’éveil en moi du sens d’être femme. Pour les centaines d’heures merveilleuses de discussions que ce livre a provoquées entre mon amie et moi.

Le pouvoir? Connais pas! de Lise PAYETTE. Pour mon éveil politique et surtout pour la politique québécoise fait réellement au féminin et la véritable sociale démocratie.

Harry Potter, la série de J. K. ROWLING. Pour sa belle folie, son originalité et pour le « peut-être ».

L’épée de vérité Série fantasy de Terry GOODKIND. Pour son extraordinaire philosophie de vie et sa grande sagesse. Après plusieurs années, je suis encore émue à relire certains extraits.

Le siècle, trilogie de Ken FOLLET. Pour sa modernité, pour la grandeur mais aussi la petitesse du monde contemporain qu’on y découvre. Mais surtout, pour la justesse de son analyse humaine.

IQ 84 de Haruki MURAKAMI. Pour la beauté et le grand plaisir de se laisser habiter par les personnages et leur vision étrange. Pour son écriture inusité et déstabilisante. Mon coup de coeur des dernières années à titre d’auteure.

Pour que tienne la terre de Dominique DEMERS. Pour la beauté qu’on y retrouve, sa pleine tendresse, son grand discours du silence. Des personnages plus grands que nature. Cette plume m’a profondément touchée et réconciliée avec la race humaine. Ces mots m’ont habitée pendant plusieurs semaines. De la grande littérature québécoise.

La Malbaie, Juin 2017

kathleen brassard

Auteure thriller policier

Pour écrire un mot

L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

Ado 4v1

Rêver en marchant, accepter le changement.

Mots en Bulle

L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

crastinette & co

Chez Crastinette, procrastinez en toute liberté !

Actu Du Noir (Jean-Marc Laherrère)

« Quand j'ai finalement rattrapé Abraham Trahearne il était en train de boire des bières avec un bouledogue alcoolique nommé Fireball Roberts dans une taverne mal en point juste à la sortie de Sonoma, en Californie du Nord ; en train de vider le coeur d'une superbe journée de printemps. » James Crumley (Le dernier baiser)

Jeux de mots et d’images

Le blogue personnel de Clément Laberge

L'Écriturien

« Épouse le présent, ne te marie jamais avec le passé. »

Une liseuse & des polices

Quelles polices installer sur une liseuse ?

EmOtionS - Blog littéraire

Chroniques, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF, fiction...

Les Tribulations de Coco

Lecture, Running, Tricot mais pas que ...

Le fil rouge

Les livres qui font du bien

Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

lacavernedupolar.wordpress.com/

le blog des passionnés de polar

Les Mots clairs

Je vous aide à mieux écrire.

Julie les bons mots

Chroniqueuse, jeune auteur en herbe, Lifestyle et Toulousaine

Madame lit

Des livres québécois et d'ailleurs -Blogue littéraire

%d blogueurs aiment cette page :