L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

Me voilà repartie à l’écriture de mon roman en cours. Les chapitres s’enfilent tranquillement: actuellement, huit sont bouclés pour environ 14 000 mots. J’avais fait, involontairement, un arrêt dans ce projet. J’étais un peu déstabilisée parce que je ne sais pas trop le dénouement que j’y apporterai. Mes personnages devront m’y mener, me faire voir où je me dirige, car l’auteure ne le sait pas encore. L’écriture est particulière en fiction. Il faut accrocher le lecteur, ne pas se donner le prétexte d’utiliser l’intrigue pour dire notre « message ». En fait, tout auteur de fiction vous le dira: même si nous structurons et imaginons l’histoire, les personnages sont autonomes et bien souvent ouvrent l’intrigue sur toute autre chose, et parfois même de façon surprenante. Alors, j’ai décidé de continuer et de me faire confiance. Ou plutôt, je fais confiance à mon histoire. On verra bien ce qu’elle me fera découvrir.

Entretemps, j’ai décidé de travailler sérieusement un autre manuscrit. Dans tous mes choix de lecture, la Fantasy y a une place de maître. J’aime le ludique, l’impossible, l’infini et le grandiose de ce genre littéraire. Et depuis plusieurs mois, je me dis que j’aime tellement en lire, que je saurais sûrement prendre plaisir à en écrire. Alors, j’ai commencé à faire des recherches, à démarrer un déblayage d’idées, de thèmes. Et parallèlement, d’ici quelques mois (probablement à l’automne), j’aurai assez de matière pour commencer une histoire. C’est un rêve pour moi: j’admire tellement ce genre littéraire. Ce n’est pas simple. Ce type d’écriture demande beaucoup d’humilité et de rigueur. Car il exige une montagne d’assimilation de données, une analyse intelligente du parcours non linéaire de ce genre aux mille facettes. Il faut connaître l’ensemble pour s’y coller ou s’en éloigner. Du moins, c’est toujours l’exigence que je me suis donnée. Dans un sens comme dans l’autre, il faut agir en connaissance de cause. Alors, c’est le défi que je me donne dans les mois à venir.

C’est donc à une écriture parallèle de deux genres complètement différents que je m’attellerai dans les semaines qui viennent. J’ai toujours trouvé plus productif et plus séduisant de lire plusieurs genres de livres simultanément. Sur ma table de nuit, on trouve une biographie, un ou deux livres de croissance personnelle ou de spiritualité, un livre numérique de fantasy, et habituellement, aussi, un roman policier. Dans la journée, selon l’heure, je lis un genre ou l’autre. Mais quand j’ai une rage de lire, quand rien ne me ferait vivre ailleurs que dans un livre, c’est toujours, immanquablement la fantasy qui m’attire. Je réussis à m’y plonger complètement, à espérer y vivre, souhaitant secrètement qu’il fasse partie réellement de ma réalité.

Alors, je me suis dit qu’en écriture, j’y retirerais également bien des bénéfices d’alterner d’un projet à l’autre. Cela me permettrait de retrouver un regard neuf, un esprit ouvert, d’élargir l’horizon d’un côté comme de l’autre. Et quand arrive un blanc, une montagne, un précipice dans l’écriture, j’ai moins l’impression de piétiner. J’ai l’impression de découvrir le monde en multi couches, dans diverses dimensions, d’un point de vue audacieux, d’un oeil transformé. Et j’aurai, je l’espère, la langue bien pendue… autrement.

Publicités

Commentaires sur: "Un projet, deux projets, trois projets peut-être…
Mercredi 17 mai 2017" (2)

  1. J’aime beaucoup ce texte. Félicitations !
    Il nous aide à comprendre le métier d’écrivain et on apprécie d’autant plus toutes ses oeuvres.
    Merci de l’avoir partager avec nous.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

lilitherature.com

Tout est littérature

Polygone-Portail

Un site rond-point

Ma beauté chimique

Quand la beauté se mêle à la chimie ...

Cinq petites secondes

Pour tout décrire. Et puis c'est marre.

StéphanieÉcrit

Auteure de l'imaginaire

kathleen brassard

Auteure thriller policier

Ado 4v1

Rêver en marchant, accepter le changement.

Mots en Bulle

L'écriture, c'est la liberté de sélectionner les mots. De choisir le Quoi, le Où, le Pourquoi et le Comment. Libre de choisir.

crastinette & co

Chez Crastinette, procrastinez en toute liberté !

Actu Du Noir (Jean-Marc Laherrère)

« Quand j'ai finalement rattrapé Abraham Trahearne il était en train de boire des bières avec un bouledogue alcoolique nommé Fireball Roberts dans une taverne mal en point juste à la sortie de Sonoma, en Californie du Nord ; en train de vider le coeur d'une superbe journée de printemps. » James Crumley (Le dernier baiser)

Cultur'elle

Happycultrice

Jeux de mots et d’images

Le blogue personnel de Clément Laberge

L'Écriturien

« Épouse le présent, ne te marie jamais avec le passé. »

Une liseuse & des polices

Quelles polices installer sur une liseuse ?

EmOtionS - Blog littéraire

Chroniques, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF, fiction...

Les Tribulations de Coco

Lecture, Running, Tricot mais pas que ...

Le fil rouge

Les livres qui font du bien

Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

%d blogueurs aiment cette page :